Rubriques Beauté

Astuce (5) Favoris (86) Haul (36) Revue (179) Routine (27) Tutoriel (69)

Rubriques Mode

Mode ( 12 )

Rubriques Voyages

Europe (10) USA (19)

Rubriques Lifestyle

Random (9) Vlog (1)

City Guide // NEW-YORK

Ah New-York…
Cette ville mondialement connue que tant de personnes veulent visiter, cette ville qui ne souffle jamais et qui est piétinée par des milliers de touristes chaque jour.
Nouveau chapitre de mon périple américain, je dois avouer que le choc fut au rendez-vous quand j’ai débarqué en plein Manhattan alors que je venais de quitter la ville tranquille de Boston.

Je dois vous dévoiler un petit détail : NY ne m’a jamais attiré. Je suis une fille de la ville mais pour le coup, je me suis toujours imaginé NY comme étant « trop », trop de monde, trop de bruit, trop de lumière, trop d’agitation, trop ! Je n’ai jamais voulu y aller car je m’imaginais m’y sentir mal, pas à ma place et bousculée. Lorsque j’ai imaginé le programme de ce voyage, NY n’était pas prévu, je l’avais fait à ma sauce sans inclure cette ville, la voir de loin tout au plus mais c’était tout. Sauf que je n’ai pas fait ce voyage seule et forcément, comme dans la vie de tous les jours, il faut faire des compromis. J’ai donc passé quelques jours à NY, je peux maintenant dire que j’y suis allée.

Je n’ai pas vraiment aimé, j’ai mis de côté mes appréhensions pour profiter au maximum mais le charme n’a pas opéré. Je me suis sentie étouffée, bousculée, dépassée par ce trop-plein de tout. L’agitation de NY qui attire tant de personnes m’a définitivement éloignée de cette ville. Je n’avais qu’une seule envie : retourner à Boston le temps que mon binôme finisse son périple newyorkais ! J’ai subi NY, le seul endroit où je me suis sentie bien était à Jersey City, ville dans laquelle nous logions, et même si elle est séparée de NY par l’Hudson River, elle n’a strictement rien à voir avec elle. C’est calme, beau, typique et le point de vue sur Manhattan est imprenable.

City Guide // NEW-YORK

Je vais tout de même vous décrire mon programme, vous dire ce qui vaut le coût ou non et donner les impressions de mon binôme qui a adoré cette ville.

La Statue de la Liberté : NY est principalement connue pour sa statue, symbole de la porte d’entrée de la ville. Littéralement parlant, elle n’a rien qui reflète la liberté, bien au contraire ! Elle est inondée de touristes qui vous poussent pour avoir leur selfie ou leur photo, vous vous faites bousculer si vous osez marcher un peu trop lentement et impossible de se poser calmement. Pour tout vous dire, nous avons dû rester 10min montre en main sur cette île. Le temps de descendre du ferry, de faire le tour, de se faire piétiner, et de reprendre le ferry. Je peux comprendre que tout le monde veuille y aller mais si c’était à refaire, je ne serais pas descendue du ferry car finalement, les plus belles photos se font de loin et vous pouvez avoir un point de vue plus large. Au pied de la statue, vous n’y voyez pas grand-chose mis à part une grande dame haute. Descendre du ferry ne vaut pas le coût, au contraire, ça vous enlève toute envie de passer plus de temps à l’observer.
Ellis Island : Il faut savoir que quand vous prenez un billet pour la statue ou pour Ellis Island, les deux vont de pair. Nous avons fait Ellis Island en premier, à l’ouverture et il n’y avait PERSONNE. C’était franchement appréciable. Cette île abrite le musée de l’immigration et les anciens bâtiments d’origine. J’ai adoré ce moment, l’audioguide gratuit est très bien fait et la visite vous plonge vraiment dans l’histoire newyorkaise. Prenez le temps de flâner dans les pièces et d’écouter tous les bonus. Vous entendrez un guide mais aussi des témoignages d’anciens immigrés. Comptez 3h pour faire le musée en entier et n’oubliez pas de vous balader dans le parc, le point de vue sur NY est à couper le souffle.
Lower Manhattan : Euh, NEXT ! Non sans blague, évidemment je n’ai pas aimé mais si vous visitez NY pour son rythme de vie, il faut aller à Manhattan. Les buildings sans fin, l’agitation des newyorkais, les taxis jaunes, c’est le cœur de NY et c’est ce qui représente le mieux la ville. Si je mets de côté tout ce côté « trop », c’est vrai que l’architecture est belle et le mariage est bien fait entre bâtiments d’origine et buildings flambant neufs. Il faut savoir que Manhattan ne représente pas que le bout de l’île, c’est l’île en entier et c’est donc divisé en Lower Manhattan, Upper Manhattan et les autres quartiers. Je ne suis pas allée au nord de l’île, je suis restée principalement dans le sud avec quelques endroits précis :
  • Wall Street : Franchement, si vous n’avez pas un guide avec vous ou si vous ne connaissez pas les buildings sur le bout des doigts, il n’y a pas grand intérêt à visiter ce quartier. Les bâtiments de la bourse ou des grandes banques sont tous calfeutrés derrière des barrages de police, il n’y a aucune plaque ou aucune info sur les différents buildings et vous ne pouvez que vous balader dans la rue principale.
  • One World : C’est un peu bizarre de dire que j’ai aimé cet endroit compte tenu de son histoire tragique mais il faut y aller. Je pense que personne n’est insensible à ce drame et se rendre sur les lieux est particulièrement émouvant. L’agitation est à son comble aux alentours mais au milieu du mémorial, c’est étrangement très calme. Les gens chuchotent, il n’y a aucune voiture, aucun klaxon, aucun bruit parasite. Nous y sommes allés plusieurs fois et notamment le soir du 11 septembre, c’était bouleversant. Les familles de victimes étaient très présentes et personne ne pouvait retenir ses larmes, même pas moi ! Vous imaginez toutes ces vies enlevées, ces immenses tours s’effondrées sur cette esplanade, ce drame qui a marqué le monde à jamais.
  • Musée du 11 septembre : Là aussi c’est bizarre de se dire qu’il y a un musée mais c’était ce que je voulais faire le plus en venant à NY. J’étais en 5e quand ce drame est arrivé et même si j’étais encore jeune et ignorante du monde, j’ai souffert de cette tragédie. C’est là que j’ai compris que le monde n’était pas que poupée Barbie et jeu avec les copains. J’ai pris conscience de l’horreur de l’homme. Je tenais à aller dans ce musée pour voir, ce n’est pas de la curiosité malsaine mais j’avais besoin d’y aller. On apprend tout un tas de chose, on vit minute par minute le déroulé de cet attentat et c’est très éprouvant. J’ai tenté de retenir mes larmes mais au moment où on croise toutes les photos des victimes et leur histoire, c’était trop. C’est un magnifique musée qui renferme une horrible tragédie, âme sensible, ne vous abstenez pas, prenez le temps de connaitre chaque victime et leur famille.
High Line : Une bouffée d’air dans Manhattan ! C’est une ancienne voie de chemin de fer réhabilitée en promenade verte et c’est très réussi. Vous déambulez dans ce sentier entouré d’arbres et de plantes. Vous avez de jolis points de vue sur les rue de NY et c’est un passage très agréable qui permet de souffler quelques heures.
Empire State Building : Je n’ai pas croisé King Kong mais un joli observatoire pour prendre de la hauteur. Encore une fois, il n’y avait personne le matin, une quinzaine de personnes tout au plus au sommet. Il y a les partisans de l’ESB et les partisans du Top of the Rock. Je n’ai fait que le premier et j’ai aimé la vue, comme pour Boston et Chicago, j’aime monter dans les observatoires alors évidemment, j’en ai bien profité. Si vous voulez une vue sur le sud de Manhattan, optez pour l’ESB mais si vous voulez une vue sur Central Park et le nord, optez pour le TOTR.
Bryant Park / Grand Central et alentours : J’ai beaucoup aimé Bryant Park et sa librairie, j’ai pris le temps de siroter un refresher Starbucks dans le park pour ensuite me diriger vers la fameuse gare et sa « whispering gallery ». Étant fan de Gossip Girl, j’ai bien évidemment pris le temps de visiter cette gare, qui est très jolie au passage, et j’ai évidemment testé la galerie des chuchotements. Je vous laisse découvrir cette intrigue mais je peux vous dire que ça fonctionne réellement (bon par contre, t’as un peu l’air con à parler à un coin de mur). J’ai ensuite pris le temps de visiter le quartier, c’est plus calme qu’au sud de l’île, vous pouvez admirer plus calmement la belle architecture de la ville.
Central Park / 5e avenue : J’ai visité Central park à vélo et j’ai adoré ! C’est le bon compromis pour en profiter calmement sans se tuer les pieds. C’est un joli parc, immense, mais qui permet de respirer l’air frais ! J’ai ensuite fait un détour, toujours à vélo, par la 5e avenue, une des plus belles avenues du monde parait-il. C’est vrai que c’est joli mais entre les gens, les voitures, l’abus des klaxons et les travaux, je suis vite retournée dans le parc. Elle est remplie de magasins de luxe et d’hôtels particuliers, je ne pense pas que vous y gagnerez quelque chose en la remontant à pied. Si vous louez un vélo, faites-y un petit détour pour voir.
Brooklyn : J’ai déambulé sur le pont qui offre un panorama magnifique, faites attention aux vélos, aux fans de selfie et autres dangers ambulants. Nous avons eu de la chance de ne pas avoir trop de monde en y allant, je n’imagine pas quand c’est noir, c’est tout de suite moins sympa. Le quartier de dumbo est très agréable également, on peut enfin prendre le temps de vivre et d’observer. Je vous conseille de vous balader dans le parc au pied du pont, la vue est splendide et il y a de l’espace. Nous sommes rentrés en ferry jusqu’à Jersey City, une très bonne idée puisqu’on longe la pointe de Manhattan de l’est vers l’ouest !
Times Square : Comme dirait ma copine Harmony, c’est l’endroit que déteste les newyorkais ! Je ne suis pas newyorkaise mais je n’ai pas aimé non plus. Le côté « trop » est à son apogée, gros malaise pour ma part, j’ai cru que j’allais véritablement étouffer. Le matin est peut-être plus calme et plus appréciable mais pour ma part, ce fut un flop total et j’ai vite eu envie de partir de ce chaos. Au moment de redescendre dans Manhattan, nous avons rencontré Jennifer Lawrence au détour d'une rue, elle venait présenter son nouveau film Mother, elle est tellement belle !
Jersey City : On finit sur LA note positive de cette étape ! J’ai choisi notre airbnb dans cet endroit qui était un parfait compromis entre proximité immédiate et prix raisonnable, quelle belle découverte. La vie est paisible, les rues, maisons et modes de vie n’ont rien à voir avec NY alors que pourtant, c’est simplement séparé par l’Hudson. Nous avons pris nos petits-déjeunés dans les différents cafés aux alentours de notre appartement et nous étions tellement fatigués de NY que nous avons même passé le dernier jour à découvrir les quartiers de cette ville. Le coup de cœur fut immédiat pour la vue sur Manhattan, je vous laisse la découvrir en photo ci-dessous car je n’ai pas les mots !

Où manger ?
On a alterné entre Shack Shake et Five Guys, notre sang a fini par se transformer en graisse mais c’était bon. Une préférence pour Five Guys tout de même. À savoir que vous éliminez tout ce que vous mangez, au vu des dizaines de km parcourus (20 environ chaque jour).
Où dormir ?
Chez Melissa sans hésiter ! Notre airbnb était parfait, neuf, proche de NY et à prix très raisonnable. L’appartement est idéalement placé, à 5min de la station exchange place où se trouve le path qui vous conduit au cœur de NY. Notre hôte était très sympa et disponible si besoin, le logement était très agréable, propre, bien décoré et entièrement équipé. Les petits cafés/bars/restaurants du quartier sont très sympas et les petites maisons typiques sont très jolies.
Voiture ou non ?
Bien sûr que non, n’allez pas vous embêter avec une voiture à NY, vous n’avancerez pas !

J’aimerais connaitre votre ressenti sur NY, avez-vous aimé ?
Qu’est-ce qui vous attire à NY ?

City Guide // NEW-YORK
City Guide // NEW-YORK
City Guide // NEW-YORK
City Guide // NEW-YORK
City Guide // NEW-YORK
City Guide // NEW-YORK
City Guide // NEW-YORK
City Guide // NEW-YORK
City Guide // NEW-YORK
City Guide // NEW-YORK
City Guide // NEW-YORK
City Guide // NEW-YORK
City Guide // NEW-YORK

Commentaires

  1. Moi c'est une ville que j'ai adoré et où j'adorerais retourner :)

    RépondreSupprimer