Rubriques Beauté

Astuce (5) Favoris (86) Haul (36) Revue (181) Routine (27) Tutoriel (69)

Rubriques Mode

Mode ( 12 )

Rubriques Voyages

Europe (10) USA (19)

Rubriques Lifestyle

Random (9) Vlog (1)

Une année sans soutien-gorge, en toute honnêteté

"Mon dieu, elle s'est lancée dans le porno !"
"Olala, elle s'expose à poil sur son blog !"
"Dis donc, elle n'a pas honte de faire ça?"

Bon bref, oui voilà aujourd'hui on va parler soutien-gorge contrairement à mes articles beauté habituels. J'ai longtemps hésité à rédiger cet article puisque c'est quand même assez privé mais en même temps c'est du domaine de la féminité donc, nous y voilà ! Je souhaite vous faire part de ma dernière année passée en matière de soutien-gorge, mes ressentis, mon vécu quotidien et ainsi de suite car comme vous l'avez compris, je n'en porte plus du tout depuis le début de l'année 2016.

Un an sans soutien-gorge

Commençons par le commencement, je n'ai jamais été adepte des soutiens-gorge. J'en ai porté à l'adolescence comme tout le monde mais dès que je suis arrivée à la fac, je les ai délaissés petit à petit. Je n'ai jamais trouvé ça confortable entre le choix de la mauvaise taille, la baleine qui ressort, les bretelles trop serrées et l'effet étouffant de la chose. Je n'en portais déjà quasiment plus depuis 3/4 ans et je les ai totalement abandonnés l'an dernier.
Vous ne pouvez pas imaginer le bien-être de ne plus en porter, c'est bête mais vous vous sentez libre, rien ne vous gêne, rien ne vous fait mal, rien ne vous compresse, la liberté ! Vous allez dire que je peux me diriger vers des marques haut-de-gamme plus confortables ou faire appel à une styliste pour connaitre ma morphologie mais l'idée ne me plait pas, cela n’enlève pas la sensation de compression.

Outre le confort de se sentir libre, les effets sont plus que bénéfiques et la plupart des médecins vous le diront. Je ne vais pas tenter d'orienter vos choix mais en bref, votre poitrine devient plus ferme, adieu forme disgracieuse et vergetures. Votre poitrine n'est plus retenue et évolue "par elle-même" donc cela permet de retarder sa chute avec le vieillissement. Contrairement aux idées reçues, le soutien-gorge ne permet pas de lutter contre la chute de votre poitrine, il va d'ailleurs l'accélérer car vos seins vont devenir plus mous et vont perdre toute leur élasticité à force d'être maintenus, en gros ils deviennent flemmards et plus le temps passe, plus les dégâts s'aggravent.
Certaines scientifiques vont plus loin et attestent que le soutien-gorge augmente le risque de cancer du sein car l'effet compresseur empêche le liquide lymphatique de circuler mais bref, c'est un autre débat.
Ce n'est pas pour des raisons médicales que je n'en porte pas mais vraiment pour des raisons de confort, cependant, est-ce que j'ai la poitrine qui tombe? Non, est-ce que j'ai la poitrine ferme? Oui, est-ce que j'ai une belle forme? Oui. Alors au final, j'y gagne quand même !

On va maintenant parler du regard des autres car je ne vais pas vous dire que cela est facile de se passer de soutien-gorge. J'ai commencé à les délaisser lorsque j'avais 19 ans et à cet âge-là, inutile de vous dire que je recevais pas mal de remarques à connotations sexuelles. Les mecs me voyaient comme une allumeuse ou une fille facile, alors il faut garder ça en tête car la plupart des personnes autour de vous n'auront pas l'ouverture d'esprit nécessaire pour être tolérants. Cela ne m'a pas empêché de continuer mon chemin puisque je suis têtue et que l'opinion des autres ne m'importe pas.
C'est devenu un peu plus délicat lorsque j'ai trouvé mon premier travail, le regard de mes collègues devenait parfois malsain, surtout lorsque ces hommes avaient des dizaines d'années de plus.
J'ai parfois eu des remarques de mes collègues féminines me disant que c'était inapproprié vis-à-vis de mon secteur professionnel mais j'ai vite trouvé l'alternative, au placard les petits tops en polyester sous les vestes de tailleur et bonjour les hauts à motifs et à pochettes.
La chaleur deviendra également votre alliée puisque vous pouvez dégainer les petits tops à bretelle set/ou volants, vous vous fondez dans le paysage car la plupart des femmes abandonnent les soutiens-gorge l'été.

Quelques conseils :

◈ Si vous n'êtes pas à l'aise avec les soutiens-gorge, laissez-les de côté, il n'y a que des avantages à les abandonner. Vous vous sentirez beaucoup mieux au quotidien et serez fière de vous d'avoir pris cette décision. N'ayez pas peur du regard ou de l'opinion des autres, la vie est trop courte pour se mettre des contraintes au quotidien et se sentir coincé par la société. J'ai d'ailleurs eu plusieurs commentaires "d'admiration" de mes collègues féminines pour oser vivre sans soutien-gorge.

◈ Si malgré ça, vous ne vous sentez pas prête à abandonner le soutien-gorge d'un coup, sachez qu'il existe un tas d'alternatives comme les bandeaux, les brassières de sport ou les bralettes. Ce sont sur ces dernières que je vais m'attarder puisque j'en ai quelques unes dans mes placards.
Il arrive que parfois, même avec la meilleure volonté du monde, je ne peux pas ne rien porter pour des questions de "respect" ou pour des questions esthétiques. Je prends l'exemple de la réunion avec les big boss de la société où vous devez faire une présentation devant des dizaines de personnes avec tous les regards braqués sur vous, si vous ne voulez pas passer pour une allumeuse et ne pas recevoir de remarques, vous devez trouver un compromis, et pensez aussi à l'éclairage d'un rétro-projecteur, cela ne pardonne pas si vous avez un top clair... C'est alors que je dégaine une bralette, elle permet d'arrondir la forme de votre poitrine pour donner l'illusion d'un soutien-gorge et évite les "mouvements incontrôlés". C'est très confortable puisqu'il n'y a pas d'élastiques, pas de baleine, pas d’agrafes et ne vous compresse pas.
Je vous recommande celles de Victoria Secret ou celles de forever 21, elles ont généralement un renfort en tissu pour dissimuler votre poitrine et former un bel arrondi. On en voit de plus en plus en guise d'accessoires sous des tops échancrés ou des pulls décolletés. Elles sont aussi très pratiques pour pallier à tout soucis de transparence !

Bralettes dentelle

◈ Privilégiez les tops à motifs et/ou à pochettes, l'effet "sein nu" sera vraiment atténué sous un top à motif et disparaîtra carrément sous une chemise à pochette. J'en ai plein dans mes placards et suffit en plus de rajouter un débardeur basique dessous et cela maintiendra tout en place. Si vous me voyez dans la rue, jamais vous ne devinerez que je ne porte pas de soutien-gorge, je vous l'assure !

◈ Gardez en tête qu'une femme qui ne porte pas de soutien-gorge passe pour une allumeuse, vous le voyez d'ailleurs quotidiennement dans les clips, séries, films, une nana "hot" ne portera jamais de soutien-gorge (et est souvent enduit d'huile aussi !). C'est bête mais c'est comme ça, alors je tente au maximum de dissimuler cet effet sein nu tout en gardant mon confort en attendant d'être plus âgée et d'éliminer la catégorisation de "fille facile". La poitrine est vue comme un objet sexuel et vous n'y pouvez rien alors si vous vous sentez d'humeur héroïque, vous pouvez devenir l'ambassadrice du féminisme en défendant quotidiennement la cause des "free boobs" mais pour ma part, je préfère rester à ma place.

◈ Si vous avez une forte poitrine, commencez d'abord par porter des bralettes pour que les tissus de votre poitrine réapprennent à ne plus être soutenus et gagnent en fermeté. Vous pourrez alors par la suite abandonner ce type de sous-vêtement tout en gardant une belle forme haute.

Alors, je vous ai convaincu?
Vous pensez quoi des soutiens-gorge? Et vous pensez quoi d'une femme qui n'en porte pas?

Je tiens à préciser que je ne suis pas une féministe et que je ne me bats pas pour la cause des "free boobs", cet article n'est pas destiné à vous faire changer d'avis mais simplement à vous partager mon expérience et mon vécu au quotidien. Si vous avez envie de vous y mettre et que vous avez des questions, n'hésitez pas à me contacter si besoin.

Commentaires

  1. Je ne porte presque plus de soutien-gorge et franchement c'est le bonheur! :)

    RépondreSupprimer
  2. Merciiii Laurie pour cet article ! J'ai des périodes où je ne porte pas du tout de soutien gorge, mais j'ai une poitrine assez volumineuse et donc des fois ça me gêne, quand je marche beaucoup par exemple... Du coup ça m'énerve parce qu'on est tellement mieux les boobs à l'air ahah :)

    ♥♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahah merci pour ton commentaire minette ! ♥ ♥ ♥

      Supprimer
  3. J'ai beaucoup aimé ton article. En effet, comme toi je ne suis pas spécialement "féministe" mais par soucis de confort et de pratique je porte assez rarement des soutiens-gorge. J'avoue que j'ai la chance (ou malchance, pour certains) de ne pas avoir beaucoup de poitrine. Mais sans soutiens-gorge on a la sensation de respirer à plein poumons,enfin une sensation de liberté totale!! Et puis qu'importe ce que pense les gens car ce n'est pas eux qui vivent avec notre corps et nos sensations.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est clair, on se fout de ce que les gens pensent mais c'est vrai que suivant le milieu, ça peut être gênant le regard des autres malheureusement.
      Mais heureusement, je suis vite passé au-delà et je ne regrette absolument pas !!

      Supprimer
  4. Très intéressant comme article! Je travail de la maison, donc je ne porte jamais de soutien goerge à la maison! Joie!!!! Sinon, l'hiver, ou quand j'ai la posibilité de porter un manteau à l'extérieur, j'en porte pas non plus! Sinon le reste du temps, ça me rend malaisé, alors je porte des soutif de sport, c'est plus confo!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est vrai que c'est pratiques les brassières et autre, une super alternative !

      Supprimer
  5. Coucou,

    Je t'avoue qu'un tel article me surprend toujours beaucoup. Je dois être trop... "conformiste", je ne sais pas.
    Tout ça pour dire qu'il faut faire malgré tout attention lorsqu'on a une forte poitrine. Ne pas la soutenir avec un soutien-gorge, type brassière, peut être risqué pour le maintien musculaire et des tissus.
    J'ai une "relative" petite poitrine, et que je porte ou pas un soutif, tu te prends régulièrement des mots "gentils" (c'est ironique, hein les filles) de la part de certains mecs. Surtout l'été. Après je ne sais pas comment tu fais, mais pour le mouvement de la marche, ou pour "trottiner", j'ai ressenti personnellement une gêne "sans". C'est la même chose avec les maillots de bain, toujours avec des baleines. Je me sens nue et mal à l'aise sinon. J'ai plusieurs styles de soutien-gorges, très doux, sophistiqués, ou sportifs, et je préfère assurément en porter un, d'autant plus si on prend le temps de bien les essayer ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh non tu n'es pas conformiste du tout ! C'est simplement une question de goût, si tu ne te sens pas de dire adieu aux soutifs, c'est que cela te convient parfaitement donc c'est le principal :)
      Le mouvement de marche ne me dérange pas du tout, comme je le disais, je maintiens avec un débardeur ou des bralettes, ça fonctionne très bien !

      Supprimer
  6. Hello !
    Super pour ton témoignage !
    Comme toi, cela doit faire un an que je ne porte quasiment jamais plus de soutien-gorges. En même temps, je n'en ai théoriquement pas besoin avec ma petite poitrine. Finalement je n'en porte que quand certains vêtements me semblent nécessiter une certaine forme arrondie pour avoir l'air plus féminine.
    Le problème c'est qu'à force de m'être habituée à ne plus en porter, je ne supporte plus du tout d'en mettre. Ça me compresse tellement ! J'ai déjà essayé plusieurs tailles différentes mais rien n'y fait. J'ai l'impression d'étouffer. Pendant certaines soirées, j'ai rêvé de pouvoir l'enlever pour me sentir mieux !
    En tout cas, je suis ravie d'apprendre que c'est meilleur pour la santé de ne pas en porter ! Même si j'émets un doute pour les grosses poitrines qui ont quand même besoin d'un maintien selon moi, notamment pour éviter les problèmes de dos.
    Quant au fait que des personnes considèrent les femmes qui n'en portent pas comme des allumeuses, c'est tellement navrant.. Personne n'emmerde un mec quand il pointe. Cette hypersexualisation des seins est ridicule !

    Marine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis entièrement d'accord avec toi ! Je ne supporte plus du tout en porter, c'est très désagréable et je passe en général une mauvaise journée ^^
      Quand aux mecs, bahhhhh, sans commentaires !
      Bisous

      Supprimer
  7. Chouette article, jusqu'à ce que tu dises à la fin que tu n'es pas une feministe... Comme si c'était une tare d'être féministe et qu'il fallait s'en défendre et se justifier sous peine d'être décrédibilisé... Feministe, ca veut juste dire que tu es pour l'égalité homme-femme, c'est pas synonyme d'hystérie ou quoi... Et au fond, ton article véhicule quand même un message qui est de faire ce que l'on souhaite sans se préoccuper de la pression sociétale ou des stéréotypes (aka la fille "allumeuse"), et d'écouter avant tout son propre confort (comme ces messieurs, qui ne sont pas obligés de porter des vêtements peu pratiques [talons aiguilles, soutifs, etc.) pour être qualifiés de séduisants...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Malheureusement, le mot féministe est encore connoté négativement.
      Tu as raison sur tes propos, je voulais simplement faire entendre que je ne voulais pas laisser apparaître ce côté hystérique et vindicatif que l'on voit souvent dans la presse pour les "féministes" justement.
      Merci pour ton commentaire important !

      Supprimer
  8. Suis-je convaincue... En tout cas ton article a le mérite de me donner envie d'essayer ! Ayant une forte poitrine, je vais commencer par tester l'alternative des bralettes. Il faut reconnaitre que les soutiens-gorges compresses et peuvent carrément faire mal par moment !

    Merci pour ton article :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que ça te conviendra, l'idéal est de trouver la meilleure solution pour toi !
      Merci pour ton commentaire :)

      Supprimer
  9. Je ne porte plus de soutien gorge depuis quelques mois, c'est le bonheur. Je ne trouvais pas ça confortable.

    RépondreSupprimer
  10. Coucou,
    Ton article est très intéressant ! J'avoue que je te trouve bien courageuse car je ne m'y verrais pas. Cependant, je comprends ton choix car il n'y a que peu de soutien-gorges que je supporte. Avec beaucoup je me sens compressée et ce n'est pas agréable du tout.
    Mais j'en supporte très bien certains et j'alterne avec des sans armatures et des bandeaux. Je trouve que c'est un bon compromis^^
    Bisous à toi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire, j'ai beaucoup porté de bralettes et brassières au début !
      Bisous

      Supprimer
  11. Un très beau témoignage ! Je ne suis pas sûre de pouvoir renoncer un jour totalement aux soutiens gorges, mais le soir en rentrant chez moi je prends un véritable plaisir à défaire les agrafes et jeté le soutif sur mon lit. C'est la première chose que je fais en rentrant et c'est une libération ! Parfois je m'autorise aussi un freeboobs à l'extérieur sous un gros pull ou un sweat, mais le regard un peu trop bas des hommes m'empêche de poursuivre l'expérience avec les blouses légères.
    En tout cas j'ai vraiment noté une amélioration de la forme de ma poitrine, elle est costaud :D

    Je découvre ton blog au passage avec cet article et c'est une chouette découverte.

    Des bisous

    Pauline M.W

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahah t'es costaud de la poitrine, yeah !
      C'était gênant pour moi aussi au début, et puis j'ai dis f**k ^^
      Merci pour ton commentaire, bisous !!

      Supprimer
  12. C'est intéressant que tu aies partagé ton expérience. Je ne renoncerai jamais aux soutien-gorges, même si le soir en rentrant chez moi, je le dégrafe pour le ranger dans son placard. Je n'ai pas la chance d'avoir une toute petite poitrine qui me permettrait de m'en passer. Je ne me vois pas marcher dans la rue, aller au boulot avec des seins oscillant à chaque mouvement. Au bout d'un moment, on ressent des douleurs mais ce n'est pas tout.

    Maintenir sa poitrine avec un soutien-gorge offre un joli rendu sur le buste et la silhouette en générale. "Une poitrine qui tombe" n'est franchement pas esthétique à travers un vêtement. Je pense que se passer de soutien-gorge n'est pas problématique pour les petites poitrines mais je ne dirais pas la même chose pour les plus volumineuses. Pour le sport, c'est même impensable.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour le sport, oui c'est impensable, ensuite j'ai des copines à forte poitrine qui ont vraiment vu une différence en laissant leur poitrine se retendre naturellement. Mais après c'est une question d'habitude et de préférence aussi ! Bisous

      Supprimer
  13. Je ne porte plus de soutien-gorge classique, mais je n'arrive pas encore à ne rien porter du tout, au niveau professionnel surtout, cela viendra peut-être, notamment cet été, comme tu le dis! Mais je suis devenue une adepte des brassières, et surtout des bodys, parfaits pour l'hiver, top conforts! Ton article est très intéressant.
    Par contre, je ne peux m'empêcher de faire une petite remarque quant à ta note finale... ;) Je devine que la mention "je ne suis pas féministe" est là pour dire qu'il ne s'agit pas d'une démarche militante ou politique de ta part, juste d'un confort personnel, ce que je comprends tout à fait. Mais cela contribue à diaboliser le terme "féministe", qui a du coup tendance à renvoyer, dans l'imaginaire collectif, à des images de virago poilues qui haïssent les hommes ;) . Je voudrais donc tout simplement rappeler, comme l'a fait Emma Watson dans un magnifique discours aux Nations Unies, qu'être féministe veut simplement dire vouloir l'égalité de traitement entre les hommes et les femmes, que ce n'est donc pas un gros mot, et que l'on peut être féministe sans participer à la moindre action militante.
    Je te souhaite une belle journée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui oui tu as raison, malheureusement le terme "féministe" est encore connoté négativement et renvoi à une image hystérique / vindicative des femmes, c'est dans ce sens-là que je précisais les choses.
      Merci pour ton commentaire et bonne journée à toi aussi :)

      Supprimer
  14. bonsoir !
    tout d'abord bravo pour ton article !! j'adore et je suis completement pour !
    moi je suis passée à la bralette , (d'ailleurs je trouve sa beaucoup plus confortabl ey a pas photo ^^)
    je pense dans quelques temps faire comme toi :)
    bravo encore et merci pour ton article qui ma convaincue

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire et j'espère que tu te sentiras plus libre ^^
      Bisous

      Supprimer
  15. en tous les cas ton article est très intéressant et m'a donné envie de tenter l'aventure... me voici donc sans soutien gorge depuis lundi !!!

    RépondreSupprimer
  16. Que j'aimerais pouvoir ne plus porter de soutien-gorge sans avoir l'impression d'avoir des gants de toilettes sur le ventre..... à mais non suis-je bête, je peux plus, j'ai 34 ans et un allaitement de 6 mois derrière moi!!😂

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui effectivement, je peux comprendre :)
      Ca reviendra peut-être un jour !

      Supprimer
  17. J'adore ton article, j'aimerais pouvoir ne pas en porter mais ayant une forte poitrine je n'ose pas et surtout cela se remarque directement Par contre chez moi c'est sans soutif à longueur d'année et je dois dire que c'est le bonheur
    Je vais aller faire un tour sur le site de VS pour voir ces Bralettes :)
    Des bisous <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu devrais peut-être tenter d'autres alternatives comme brassières de sport ou bralettes renforcées :)
      Bisous ♥

      Supprimer